Consultation

XVII, folios:181
Louis d'Urre de Cornillan d'Oncieu, seigneur du Puy-Saint-Martin
M. de Gordes
Lettre non liée
19/06/1572
Grenoble
Alès

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, je vous mercie très humblement le trop de bonne souvenance qu’il vous plaict

2

havoyer de moy, ensemble les bonnes nouvelles de l’acheminement de l’armée de Don Joan

3

d’Austrie à la volte de Messine et Corfou. Je dézire grandement, monsieur, demourer

4

en vostre bonne grâce et d’havoyer quelque bon moyen pour pouvoyer vous

5

fayre quelque bon service, coy attendent en coy quil vous playse me commender

6

serés très affectionnément et bien humblement obéy. Le change que l’on ha faict

7

de payeur pour les places fortes de ce vostre gouvernement ne donnera à mon

8

advys occasion aulx capitènes d’aller ou mender à la court en demander daultre.

9

Je dézire pour ma part, monsieur, quant il vous playrra le me ordonner et

10

commender, aller jusques à la mienne pour y establir ou raffermer le meilleur

11

ordre qui se pourra pour l’ordinayre service, estant les payementz asseurés. Il est

12

raysonnable et de besoing de y mieulx servir que du passé, à coy je ne fallerey

13

aulcunement pour ma part, aydent mon Dieu. Je ne scey sy les capitènes des

14 aultres pour y havoyer esté plus sougvent et advisés [barré : que moy] haurront esté payés 15

de plus que moy, mays despuys l’année 1568 jusques à ce jourd’huy de

16 trente sept moys, [barré : quy me sont deubs] je ney receu payement que de l’ung ou de 17

deux et ce part les meins du commys d’ung payeur quy ha longuement esté

18

a vostre suitte, de quy jey oblie éle non. Mon nouveau solliciteur, présent porteur,

19

en ha les mémoyeres pour y employer ce qu’il vous playrra, monsieur luy

20

en commender ou faire commender tout ce que je spère en retirer c’est par

21

vostre faveur et commendementz soubs les quels je veuls demeurer toute

22

vie, achepvent ma trop longue letre par la très humble requeste que prie

23

a mon dieu vous donner et à tout ce que bien aymés

24

monsieur, en parfaicte, heureuse, contente et longue vie. De la plus

25

obéissente vostre mayson d’Alles, ce sabmedy 19e jour de juing 1572.

26

vostre à jamays très humble, obéissent et très asseuré

27

serviteur et comme filz

28

deurre doncieu

Loading...