Consultation

XVIII, folios:18
Antoine de Laval, sieur de Malgarny
M. de Gordes
Lettre 105:XVIII- 18
17/07/1572
Grenoble
Vif

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, pour ce que ma femme vautz mieus que moy, ce dytes voz,

2

cela voz vautz hun levraut que elle voz envoye, et fuz prins

3

yer acompagné de son semblable, mès je guardois l’autre

4

pour la fame que vautz tant, laquelle ce treuve byen mal

5

et moyns, suys-je dez bons marys car je vodroiz avoyr

6

son mal, encore qu’elle aye de grans dolleurs et cy ne

7

peutz avoyr repoz, mès j’espère que Dyeu luy aydera

8

cyl luy plet, auquel je prye

9

Monsieur, voz tenyr en bonne santé et longue vye, me

10

recomendant très humblement à voz bonnes grâces, ma

11

pauvre mallade et ma mère voz suplye resevoyr les leurs

12

très humbles. De Vyfz, à votre meson, ce XVIIe juilletz

13

1572

14

Votre très humble et hobeyssant

15

serviteur

16

Laval

17

Monsieur, je suys grandementz marry de mal de monsieur le presydent Truchon

18

et touz ce pays feroys hune grand perte, mèz cyl estoyt aincy, je

19

vodrey byen qu’il me contat bonne chose et que monsieur Bellièvre

20

hut son estat et me samble que cy son frère estoit averty quil

21

pourroys aysément satisfayre à sela le cas avenant.

Loading...