Consultation

XVIII, folios:19
Louis de Buffevant, seigneur de Moidieu
M. de Gordes
Lettre 112:XVIII- 19
17/07/1572
Grenoble
Vizille

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monseigneur, je naye vollu falhir vous fère

2

entendre comme le cappitaine Bernard, avec sa

3

compagnie, ne cest rendu en ce lieu où il vous

4

a pleu ordonner leur estappe, et nay peu

5

scavoir au vray sil a prins le chemin du

6

Bourg quy luy estoyt aussy comode et

7

plus brefs, ou sil est encor au lieu demeurez,

8

quest la cause que je ne laysse à fère

9

tenir prestes les monitions et lougies

10

à ce lieu de Vizille, pour les recepvoir et

11

trecter suyvant vostre ordonnance, laquelle

12

jensuyvrey et hobeyrey de poinct en poinct

13

sans avoir esgard aux plainctes infinies

14

que je suys contrainct ouyr pour la difference

15

que ses troppes treuvent des vivres de

16

la Tour et du Pont à ceulx que par

17

votre mandement je leur fayes distribuer.

18

Monseigneur, je ne fauldrey vous

19

tenir adverty de ce qui se passera et

20

que je porrey apprendre, comme celluy

21

qui desire avoir cest honneur vous rendre

22

à jamais toute hobeyssance et fère

23

très humble service, priant Dieu

24

Monseigneur, vous donner en tout prosperité

25

acomplissement de tous vous désirs. De

26

Vizille, ce XVIIe julliet 1572

27

Votre très humble et très affectionné

28

serviteur

29

De Buffevant

30

Monsieur des Adretz présentement

31

m’a asseuré que le cappitaine

32

Bernard est au Bourg, quy est

33

une grande incomodité et desordre,

34

daultant que les vivres qui restent

35

en ce lieu nous deffauldrons au Bourg

Loading...