Consultation

XVIII, folios:21 22
Claude de Saint-Prie
M. de Gordes
Lettre non liée
17/07/1572
Grenoble
Lyon

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Mon seignheur, vous mexcuzerés sy jay auzé prandre la hardyesse

2

de vous escripre la presante, vous estant sy oblygée comme je suys,

3

je nay voullu fayllir à mon devoyr et aussy pour vous supplyer

4

très humblement de me vouloyr estre en ayde maintenant. Je suys

5

en ce lyeu de Lyon pour trouver moyen davoyr argent pour payer monsieur

6

de Mures. Pour me mectre hors de peyne, j’ay mys Vaulx en vante. Je trène

7

force marchans. Je massure que, aydant Dyeu, à peu près, j’en trouverey ma

8

rayson. Il me reste plus, sy non, monseignheur, quyl vous playze de mayder

9

de vostre faveur en ce faict ycy de faire dire à monsieur de Mures par

10

quelqun des votres, de recepvoyr son argent moyenant laccord que nous

11

fismes à Heyryeu et de observer icelluy advant de recepvoyr

12

son dict argent, lequel il recepvra, ayant faicte déclaration comme

13

mon conseilh de Gresnoble dira. Votre faveur me pourra de beaucop

14

servyr, syl vous plaict de my ayder à ce coup ycy et vous

15

mobligerés de plus en plus à vous fère très humble servyce car

16 apprès Dyeu [barré : de vous] de vous deppant toutte mon esperance et tout 17

mon byen, craignhant vous annuyer de mon fascheux dyscours, je

18

finyray la presante après avoyr salué vous bonnes grâces de mes

19

très humbles recommandatyons, pryant Dyeu

20

Monseignheur, vous donner sainté très heureuse et longue vye. De Lyon, ce

21

dix septyesme julhet 1572

22

Votre très humble et plus obeisante

23

à vous servir à jamès.

24

Claude de St Prie

25

Loading...