Consultation

XVII, folios:184
Soffrey de Boczosel, seigneur de Chastelard
M. de Gordes
Lettre non liée
22/06/1572
Varces
Paris

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, puis mes dernières lettres du IXe de ce moys

2

i’ay heu les vostres du VIIe et deux du XIe, l’une par Spily,

3

l’autre par l’homme du receveur Lyonne avec les pièces

4

concernantz l’évocation du sieur de Montrigaud, portans quelles

5

respondre. Je vous diray comment monsieur Milon m’a asseuré

6

vous avoir escript par le moyen de Mizaut du payement

7

de vostre companie pour le cartier de juillet de l’année passée et faict entendre

8

qu’il a le tiers du moins des companies que n’en ont

9

non plus esté payées. Si vous n’aviez receu sa lettre, ie vous

10

prie le me faire entendre affin que ien aye une autre

11

de luy ; aussi tost que le capitaine Spily fut arrivé, ie parlès

12

à Monseigneur de la levée de monsieur des Adrés pour descharger

13

le pays de la despence ou par payement ou autrement.

14

Il commanda à messieurs des finances d’y aviser et le

15

XVIIIe, ie m’en fis ouyr au conseil comme ie en ay solicité

16

mesdits sieurs des finances à touttes les heures despuis, et espère

17

que bien tost il y sera pourveu et ne cesseray que Spily ne

18

soit dépêché tant cela appertient au grand bien du pays.

19

Je fus hyer ouy au conseil sur le faict de la parcelle

20

de laquelle nous sommes dépêchés pour la renvoyer bien

21

tost par monsieur Bruyet. Messieurs du pays vous pourront

22

communiquer ce que ie leur escris des petitz seaulx et quelle

23

résolution i’en ay heu du conseil et après de la royne.

24

j’ay demeuré si longuement à vous escrire et à mesdits

25

sieurs, d’autant que les affaires d’ung cout estoint remis

26

et continués au lendemain et si vous puys dire que ie n’ay

27

pas heu le loisir car tous les jours despuis ie suis party

28

de fort grand matin pour aller à madrie où il m’a

29

fallu consommer tout le iour puis revenir en ceste

30

ville. Puis que la parcelle est dépêchée, j’espère avoir

31

loisir de vous escrire fort souvent ainsi que ie voy monsieur

32

que vous le désirés.

33

Monsieur, je prie Dieu qui vous conserve très longue

34

et heureuse vie. De Paris, ce XXIIe juin 1572.

35

vostre très humble serviteur

36

S. de Boczosel

37

Je ne puis faire response à monsieur de La Coste

38

sur mon affaire où il luy a pleu s’employer

39

que je ne voye qu’ung qui me recherche pour le mesme

40

faict voudra dire. Voz escholiers se portent bien.

41

Les Anglois sont partis de ce jour pour leur

42

retour. Monsieur de Montmorency est encore

43

en Angleterre, d’où il ne partira que le courier

44

qui arriva hyer de sa part n’y soit de

45

retour.

Loading...