Consultation

XVIII, folios:34
Honorat de Savoie, comte de Tende
M. de Gordes
Lettre non liée
19/07/1572
Grenoble
Marseille

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, jay receu la lettre que vous mavez escripte du XIIIme du present mois.

2

Vraiement, sans le commandement que javois de sa maiesté de me rendre en toute

3

dilligence pardeça, jeusse eu bien singullier plaisir de vous veoir et communicquer

4

des affaires pour lesquelz jestois si promptement depesché et ne doubte

5

par de lhonneste accueil que meussiez faict, comme je lay de tousiours

6

trouvé, du quel je vous demeure obligé. Jay veu les nouvelles que vous

7

avez eues de Saluces, lesquelles approchent de celles que jay eues

8

de divers endroictz. Mais, par celles que trouverez cy enclozes, dont

9

je vous ay, par ma dernière, faict un petit discours, verrez quelles ne

10

sont entièrement conformes, donnant à penser qu’il ne se fault pas

11

endormyr en centynelles, qui me faict juger que les bandes levées

12

en votre gouvernement pour Piedmont ne seront si tost licentiées. Je

13

me retrouve en la plus grande peyne du monde de ce quà ma queue devoit

14

estre le chevalier Pelloye, ingenieux duquel, jusques à ceste heure, je

15

nay aulcunes nouvelles, ne se faisant ce pendant aucune chose aux

16

fortiffications, qui est une grande perte de temps. Et sur ce, me

17

recommandant bien affectionnement à votre bonne grâce, supplie au Createur

18

Monsieur, vous donner en bonne santé, longue vie. A Marseille, le

19

XIXe juillet 1572

20

Votre plus affectionné et

21

obeissant amy

22

Tande

Loading...