Consultation

XVIII, folios:36 37
Ludovic de Birague, gouverneur de Saluces
baron des Adrets
Lettre non liée
19/07/1572

Saluces

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, j’ay receu votre lettre et ay entendu par le cappitaine Bur, porteur d’icelle,

2

que voz compagnies doibvent arriver aujourd’huy à Briançon, au moings

3

une partie, n’estans encores touttes ensemble. Sur quoy, je luy ay dict

4

comme je vous veulx faire par la présente, que je trouve plus à propoz

5

et est quasi nécessaire que vous séjournez plus tost là ung jour

6

davantage, pour venir ung et tout en une trouppe que de vous

7

avancer dudit jour et venir à la fille ne à deux fois. Car, selon

8

que j’ay advisé de départir vosdites compagnies par les garnisons, il

9

fauldra que trois aillent à Carmagnolles et puis l’une d’icelles de là

10

à Savillan, esquelz lieux elles ne peuvent aller sans passer sur

11

les terres de monsieur le duc de Savoye où il ne fault qu’elles

12

séjournent ne aillent à la fille, sinon en trouppe et tout à ung coup,

13

et la quatriesme demourra à Pinerol. Partant, vous y adviserez

14

s’il vous plaist, tant qu’on ne vienne à ses difficultez et ordonnerez

15

les deux qui yront à Carmagnolles, celle à Savillan et celle à Pinerol,

16

affin que, trouvant le commissaire que je vous envoyeray, chascun sache

17

où il aura à aller. Et pource que entrans vosdites compagnies sur ce

18

gouvernement, il fauldra qu’elles commancent à payer ce qu’elles prendront

19

de gré à gré, suyvant l’intention du roy ; j’envoyeray ung trésorier

20

avec ledit commissaire à La Pérouze, qui vous ira trouver au Villairet,

21

qui est le dernier lieu du Daulphiné, luy donnant advis pour vous

22

délivrer de l’argent pour leur bailler à chacun à cest effect, lequel

23

leur sera toutesfois rabattu et précompté sur leur payement

24

[v°] de la montre que je leur envoyeray faire ung jour ou deux après

25

estre arrivez en leurs garnisons et logez qu’ilz seront. Et me

26

recommandant sur ce à votre bonne grâce, je feray fin, priant Dieu

27

Monsieur, qu’il vous doint en santé bonne et longue vie.

28

De Saluces, le XIXe juillet 1572, de

29

Votre meilleur amy prest à vous faire service

30

Lodovico Birago

Loading...