Consultation

XVIII, folios:41
Guillaume d’Avançon, archevêque d’Embrun
M. de Gordes
Lettre non liée
19/07/1572
Grenoble
Embrun

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, j’ay receu la lettre qu’il vous a pleu m’escrire par ce porteur, de laquelle je

2

vous remercye bien humblement, ensemble des nouvelles contenues en icelles. Je

3

loue Dieu non de votre bref retour pretendu, mais de votre tant longue et

4

désirée venue. Or je prie Notre Seigneur qu’il vous doint de continuer

5

en la bonne volunté en laquelle vous estes de venir iusques icy pour le

6

desir que j’ay d’avoir le bien de vous voyr. Vous serez le très bien venu.

7

Je n’ay aultres nouvelles pour ceste heure, sinon que hier passa par icy

8

ung ambassadeur que les Venitiens mandent au roy d’Espagne, qui

9

dit que leur armée a levé le siège de devant Castelnovo, par ce qu’ilz

10

ont veu que ce lyeu nestoit forçable. Ç’a esté toutesfoys sans

11

aulcune perte des leurs. Le seigneur Don Johan d’Austria

12

est à Messine avec ses forces . On ne sçait encores quel

13

est son dessein. Lon craint bien que les troubles de Flandres

14

ne donnent beaucoup d’empechement à ses sainctes entreprises.

15

Je prie Dieu qu’il y veuille mette la main, et quil vous

16

veuille donner

17

Monsieur (après m’estre bien humblement recommandé à votre bonne

18

grâce) en très bonne santé, longue et très heureuse vie.

19

D’Ambrun, le XIXme de jullet 1572.

20

Votre très humble compagnon et serviteur

21

G. Davanson

22

A. d’Ambrun

23

Je ne veulx oublyer mes bien humbles recommandations

24

à la bonne grâce de madame de Rousset.

25

J’avois désià sçeu, monsieur, l’extremité de monsieur le president

26

Truchon. Vous pouvez penser le regret que j’en suis

27

avec tant daultres gens de bien qui y font

28

perte en ceste province. Or ie prie à Dieu qu’il luy doint soit icy ou ailleurs ce que luy est necessaire.

Loading...