Consultation

XVIII, folios:45
Aimar de Simiane, seigneur de La Roche-Giron
M. de Gordes
Lettre non liée
20/07/1572
Laval
Paris

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, jay resu la vostre quil vous a plu

2

mescripre du IIII de ce mois. A ce que me mandés,

3

il ne peut plus guères tarder que ie ne voie

4

isy mesieurs d’Evènes et de Laval, qui me

5

sera un grand contantemant ; ie mesbaïs que

6

n’aiés reseu letres du mestre de mon nepveu

7

qui et isy, car il ma dit vous avoir escript.

8

Mon dit nepveu et an bonne santé et

9

ça compaignie, vray que ie crois quil nont

10

ancores beaucoup profité à l’estude et nont

11

fait election du colège où il doivent aler. Il

12

me samble que ce sera bien tost. Je nay

13

anquores auqune résolusion du fait de

14

Dieppe. Monsieur lamiral demeure tousiours

15

an une volonté pour moy, m[a]is il ne la peut

16

efectuer comme il voudroit bien. Monsieur de

17

Momoransy poursuivoit pour un autre, néanmoins

18

quil meut promis destre pour moy. Cest iver

19

pasé, ie luy avay parllé et de rechef ma promis

20

de fère pour moy et que ce quil an avoit fait

21

estoit cas amenant que ie n’y peuse estre prouveu.

22

Il an faut prandre ce quon peut dune mauvèse

23

paie. Jay grande anvie dy voir une fin qui et

24

landroit où ie prieray Dieu qu’il vous doit

25

Monsieur, en santé, bonne vie et longue, me

26

recommandant très humblement à vostre bonne grâce, de

27

madame de Gordes et le sur plus de vostre

28

compaignie. A Paris, le XX juillet 1572

29

Votre très humble et très obéissant

30

frère à iamais

31

de Simiane

Loading...