Consultation

XVIII, folios:216
Honorat de Savoie, comte de Tende
M. de Gordes
Lettre non liée
10/08/1572
Laval
Marseille

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, jay seullement receu le cinqiesme du present la lettre que vous

2

mavez escripte du XXIIIIe du passé, qui demonstre bien la bonne dilligence

3

de poste de Vallence à qui avez adressé vostre pacquet que des autres

4

postes ; et suyvant ce que vous mescripvez que votre oppinion

5

est que lon ne pourra faire grand entreprinse pour ceste année,

6

la myenne en est approchante, bien que le temps coulle fort.

7

Touteffoys, si lon estoit pour entrer en ces termes, je doubteroys

8

grandement destre des premiers attaquez, estant leur armée de mer

9

ainsi de bout et me sentant assez mal pourveu, combien que

10

lon face courir bruict daller entreprendre sur Alger ou Thunys.

11

Mais pour cela je délibère me tenir sur mes gardes et ne

12

mendormir en centinelle. Au reste, suyvant le commandement que

13

jay du roy de faire retirer lartillerie et municions qui sont sortiz

14

de ses magazins de ceste ville au temps des troubles, ayant

15

trouvé quil y a ung canon à Gap sorti de ladite municion, je vous

16

en ay bien voullu advertir et prier tant que je puys de

17

voulloir escripre aux consulz dudit Gap qui en sont chargez,

18

de le remettre esdits magazins. Et surce, me recommandant

19

bien affectionnément à vostre bonne grace, je suplye au Createur

20

vous donner

21

Monsieur, en bonne santé, longue et contente vye. A Marseille, le

22

Xe jour daoust 1572

23

Vostre plus afectionné et

24

obeissant amy

25

Tande

26

Depuys la presente escripte, jay eu nouvelles quilz estoient arrivé à Gennes huict gallères

27

venans d’Espaigne qui portent le duc de Sexe qui va pour viceroyen Sicille et lieutenant

28

en terre et en mer de Dom Jan d’Austriche ; aussi le duc de Nazare qui va vers le pape

29

pour le congratuler de la part du roy d’Espaigne de son nouvel advancement ; pareillement y

30

est le filz du comte de Palme qui va devers lempereur.

31

Touchant les affaires de Flandres, et y auroient quant et

32

eulx grand noblesse d’Espaigne et soldatz. Elles auroient

33

aussi chargé grand nombre dor et dargent. Autre advis

34

que ledit Dom Jan estoit party de Messine avecque son armée

35

pour aller trouver celle de la Ligue, en ayant commandement dudit roy, et non dentreprendre encore

36

sur Thunis et Algier, ainsi quil déliberoit.

Loading...