Consultation

XVII, folios:214
Aimar de Simiane, seigneur de La Roche-Giron
M. de Gordes
Lettre non liée
02/07/1572
Grenoble
Paris

Transcription

Les mots surlignés font l'objet d'une note

1

Monsieur, je suis ausi irresolu de mon fait

2

de Dieppe que quant je vous écrivis dernièremant

3

et ce à cause de la maladie de monsieur

4

lamiral ; mais à presant, Dieu mersi, il ce

5

porte bien et na eu que sinc ou sis assès de

6

fievre tierse, mais pour mon retarde-

7

mant, le roy nest pas isy et sy quant ili

8

arrivera, qui sera dans quatre iours, ce diton,

9

le roy de Navarre y arrivera ausy, qui sera

10 cause, à mon advis, de retarder [barré : mant pour 11

moy] et sy né aumoins ie crains fort quà

12

la fin il ni ara rien de bon pour moy, il faudra

13

prandre pasiance. Jecrips à monsieur d’Evènes

14

et luy prie quil maporte tout l’argant qui est

15

dans ma bourse par de la car, soit que ie antre

16

à Dieppe ou non, jan aray bien afère. Ie crains

17

et tiens pour asuré que ma letre le trouvera

18

où vous serés, qui me met an peine parse quil

19

nara mouien maporter mon dit argant, si ce

20

nest que vous le luy donniés la commodité de

21

le resovoir là ce que vous suplie sil ce peut de

22

faire et tout soudain vous an rambourser an

23

Prouvansse. Pour fin, ie prie Dieu quil vous doint

24

Monsieur, an santé très heureuse, bonne vie et

25

longue, me recommandant très humblemant à vostre

26

bonne grâce, de madame de Gordes et du surplus

27

de vostre compaignie. A Paris, le II juillet 1572.

28

Votre très humble etrès obéissant

29

frère à iamais

30

De Simiane

31

[marge gauche] Mon petit nepveu de Gargas et toute sa

32

troupe ce portent fort bien. Ie ne doupte

33

que son maistre ne vous écrive souvant.

34

Loading...